Construire une démarche personnelle de qualité

Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour.
Confusius

Afin de permettre la réalisation de mon défi personnel, il est important de comprendre que la seule notion valable et recevable est « la notion de résultat » pour y parvenir.

En effet, quelque soit votre style personnel ou emprunté à un quelconque gourou, ce qui prédominera sera toujours jugé par rapport à une forme de « capacité de production ».

 

En effet, produire des résultats et tenter de contrôler ou orienter la nature de celui-ci est une des démarches les plus concrètes et faciles à mettre en œuvre pour obtenir à peu près ce que l’on veut.

Cependant, et malgré de nombreux efforts, on reste cependant sur sa fin et on constate épuisement et on abandonne trop rapidement des choix de haute qualité par peur ou par résignation.

Cette article n’a pas pour but de vous donner une formule ou une recette complète et vise plutôt à vous donnez les ingrédients clés qui peuvent être combinés, ignorés ou utilisés unitairement pour construire votre propre démarche personnelle de qualité.(DPQ)

 

Qu’est ce qu’une démarche personnelle de qualité(DPQ) ?

Une démarche personnelle de qualité(DPQ) est un système personnel permettant de favoriser et l’action et l’orientation des efforts. Il est basé sur une approche systématique des problèmes, des projets, des habitudes et des défis.

Il représente un guide permettant de progresser même quand les circonstances sont pas favorables voire complètement opposées à toute progression.

Le DPQ peut prendre plusieurs formes concrètes tel que des TodoList, des plannings, les décisions fortes ou simplement l’utilisation de la simple volonté pour maintenir une habitude quotidienne.

Le PDQ peut s’apparenter à un plan d’engagement comme par exemple un mariage ou l’on s’engage sur une voie commune pour le meilleur et ou le pire. En effet, le PDQ est simple un support pour vous faire progresser de manière intangible vers l’accomplissement d’un projet, un rêve et un défi.

Le PDQ peut être défini comme un doigt indiquant la direction à prendre et laquelle il ne faut jamais se détourner afin d’y arriver.

A quoi sert-elle ?

La DPQ  est un guide permettant de passer les périodes difficiles et surtout de progresser rapidement quand les circonstances sont favorables. ils permettra en  somme d’être toujours sur la bonne voie.

Le DPQ est un rappel, un mémo indiquant non pas des chose du passé, le découragement récent ou la longueur du  chemin à parcourir, mais plutôt le guide incontournable, la réponse à une question du type :

Qu’est ce que je suis prêt à réaliser maintenant afin de maîtriser la situation et progresser vers ce qui j’ai choisi d’obtenir fermement ?

Le DPQ est donc un système, une pensée, une phrase ou une organisation particulière qui permet d’avancer régulièrement et efficacement vers une situation données.

 

Quels sont les risques de ne pas avoir cette démarche ?

Ne pas avoir de DPQ revient à voyager sans carte, sans ressources et sans destination. Cela peut-être fascinant si cela est votre DPQ. Cependant si nous souhaitons arriver à destination, il va être préférable de s’organiser pour et diriger nos efforts vers un point précis ( un point de focalisation).

 

Quelques ingrédients de base de ma propre démarche

Loi de Pareto : http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Pareto

 

La loi de Pareto invite à une réflexion très simple: Qu’est ce qui est essentiel et qu’est ce qui est inutile ?

Ensuite, à vous de définir vos priorités et de vous focalisez sur votre essentiel.

20% de vos activités produisent 80% de vos résultats

20 % de vos projets représentent 80% de votre satisfaction

 

20% de vos problèmes produisent 80% de vos colères et frustration.

20% des vos choix représentent l’orientation de 80% de votre vie.

Qu’est ce qui peut m’apporter 80% de la réussite avec seulement 20 % des efforts ?

 

Roue de Deming: http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Pareto

A la fois simple et structurer la roue de Deming est l’une des clés pour s’organiser.

Basé sur les tâches simples et courtes en réalisation, ce système permet de créer une dynamique de progression fabuleuse en offrant les moyens de tirer rapidement les leçons  des ses expériences.

Tout le but du jeu ici consiste à faire tourner la roue le plus rapidement possible afin d’acquérir le plus d’expérience et de résultat.

Les quatre étapes sont simple à retenir:

P: Je planifie ce que je vais faire immédiatement sur le projet

D: Je réalise la tâche

C: Je contrôle les résultats

A: Je tire les conséquences

 

Kaizen: http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaizen

Le Kaizen est un essence même de la démarche de l’amélioration continue.

Prônant de progresser doucement et toujours dans le bon sens afin d’obtenir les résultats souhaités.

Pour cela, cette philosophie propose de ne faire que des changements mineurs et constamment dans le temps.

De telle sorte que les changements soient quasiment imperceptibles et ne donne aucun signe de frustration ou de pénibilité.

Un problème d’organisation commencez par organiser une et une seule chose, puis une autre, puis une autre, …

 

Wu-Wei-Wu : http://en.wikipedia.org/wiki/Wu_wei

Essence même du taoïsme, le Wu-Wei, nous propose de rechercher systématiquement l’effort sans effort et l’action sans action.

Ce qui compte sur le long terme, c’est d’être capable de durer dans le temps, la notion de soutenabilité.

La recherche systématique de l’action sans effort nous invite à optimiser chacun de nos pas afin de pouvoir progresser constamment.

 

Les meilleurs nageurs sont ce qui dépensent moins d’énergie pour parcourir une distance dans l’eau.

Les gens prospèrent sont ce qui dépensent moins que ce qu’ils gagnent.

Les personnes en bonne santé se reposent plus qu’elle ne travaillent durement.

Les gens les plus sereins sont celle qui gèrent le moins d’affaire possible.

 

Les questions et le vocabulaire:

L’une des clés de mon DPQ consiste à toujours me poser des questions capables de m’orienter vers les bonnes réponses et solutions.

Quelles bonnes questions je peux me poser pour solutionner ce problèmes ?

 

Le vocabulaire pour décrire et communiquer doit être choisi avec finesse.

Il existe des mots à limiter l’usage :  mais, facile, immédiatement, jamais, impossible, devoir, falloir, …

Il existe des mots à utiliser plus souvent: et, bon, agréable, bien, mieux, permettre, désirer, orienter, cheminer, …

 

Pour conclure

Comme vous l’avez sûrement constaté, il y a un lien entre toutes ses approches, consistant à maximiser l’impact de nos actions en les choisissant finement.

A vous de jouer maintenant et de trouver votre voie et votre DPQ.

Ce contenu a été publié dans Qualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Construire une démarche personnelle de qualité

  1. Johng746 dit :

    You have brought up a very good details , thankyou for the post. fgbffffcfeed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *